Evasion au Sri Lanka

Destination à la mode, le Sri Lanka est une petite pépite à la pointe de la péninsule indienne. Un voyage à Ceylan vous plongera immédiatement dans un monde d’odeurs, de bruits, de couleurs qui stimuleront vos sens 24h/24h. A la différence de l’Inde, on n’y ressent pas (trop) la misère et la gentillesse de la population est un vrai bonheur. Le pays est parfait pour les indécis : farniente, culture, nature : il y a de tout. Je vous propose en vrac un aperçu de cette terre de contraste.

Un site culturel très nature : le Rocher du lion

Au centre du pays, le triangle d’or est une zone riche sur le plan culturel. Plusieurs sites vous émerveilleront que ce soit le temple de la dent à Kandy, les grottes remplies de Bouddha de Dambulla ou encore les vestiges de Polonnaruva. Mais un site est assez atypique par sa disposition : bienvenue aux vestiges de l’ancienne cité de Kassyaga construite au Vème siècle. Au milieu de ruines où se cachent quelques varans et singes, un immense rocher ocre s’élève au-dessus des arbres. Pour découvrir ce qui se cache là-haut, il va falloir grimper quelques marches (enfin beaucoup !). Certaines zones sont assez vertigineuses. Ne regardez pas vos pieds mais préférez admirer la fresque des demoiselles de Sigiriya peintes à même le rocher à mi-parcours. Plus loin, les restants d’une statue de lion vous ouvrent la dernière portion de marches. Et enfin une vue à 360°C s’offre à vous sur la région environnante. Les vestiges d’un ancien palais se dressent là, et on ne peut qu’admirer le travail qu’il a fallu pour construire un tel édifice à cet endroit. Pour la petite histoire, le roi qui s’y est installé avait détrôné son père en le tuant et en chassant son frère (bah oui !). Le site inaccessible lui a permis de régner quelques années sereinement. Mais son frère, pour se venger, a assiégé la citadelle en attendant tranquillement que le roi dans sa prison dorée se rende faute de nourriture.

                                               

                                                                            

                                          

Un site naturel très culturel : l’ascension du Pic Adam

Vous allez croire que j’aime bien monter des marches. Peut-être, après tout. Encore un endroit sportif à atteindre. Je vous assure que ça vaut le coup. Je vous dresse le tableau : un temple en haut d’un pic. X marches sont à monter de nuit (non, vous ne voulez pas savoir le nombre exact) pour admirer le lever du soleil qui se lève bien trop tôt croyez-moi. Et vous ne serez pas seul, surtout s’il s’agit d’une poya (célébration à chaque nouvelle lune). Et encore, vous n’êtes pas obligé de monter sur les genoux comme certains cinghalais font. L’ambiance est là, touristes et locaux se mélangent aisément et le spectacle est réjouissant. Petit conseil : troquez vos tongs pour des chaussures fermées. Dernier conseil : le plus dur sera sûrement de survivre au trajet en bus qui à toute vitesse rejoins Hatton à Dalhousie (le village point de départ) sur une route de montagne ; frissons assurés.

                                           

Un site pour voir la faune : le parc national de Yala

Le Sri Lanka a une faune riche et variée qu’il est possible d’aller admirer dans certains parcs nationaux. Même si ces zones sont protégées elles demeurent restreintes par rapport aux besoins des animaux. Les éléphants sortent régulièrement des parcs et se confrontent aux hommes… inutile de dire qui a le dernier mot. Le parc Yala est un des endroits où l’on peut faire une sortie en mode safari dans un 4X4. N’y allez pas en pensant être seul. A l’ouverture du parc un flot de 4X4 remplis de touristes se déverse dans le parc. Après, c’est quitte ou double. Soit votre chauffeur prend des chemins de traverse et vous êtes seuls, soit il suit un wagon de voitures. Vous pourrez admirer éléphants, crocodiles, daims, buffles et quantités de paons dans leur milieu naturel. Et si vous êtes chanceux (ce qui a été mon cas) vous croiserez le majestueux léopard.

                                             

                                             

Une cité très européenne : Galle

Changement de décor. Dans cette ancienne cité portugaise vous ne vous sentirez certainement pas au Sri Lanka. Et pour dire, cette citadelle en bord de mer entourée de remparts semble être isolée du brouhaha ambiant du pays. Il y règne une ambiance particulière assez séduisante. Construite au 16ème siècle la ville changea de main plusieurs fois : portuguais, hollandais puis anglais. Toujours est-il que son déclun en tant que port a été contrebalancé par le tourisme. L’UNESCO en 92 a inscrit ce site sur sa liste, ce qui a redoré l’image de la cité. La vieille ville est ainsi préservée car elle doit respecter des règles très précises. Vous n’y trouverez par exemple aucune piscine !

Des plages pour se laisser aller

Pour certains, il n’y a pas de vacances sans plage. Et bien ça tombe bien car dans le sud et à l’est du pays vous trouverez votre bonheur. Certes le déploiement touristique est bien ancré mais pour se poser 1 jour ou 2 on ne dit pas non. Attention la mer peut s’avérer houleuse et certaines plages sont plus adaptées que d’autres pour les enfants comme Mirissa. Il vous sera possible de faire une sortie pour voir des tortues pondre la nuit sur les plages. Cependant la visibilité et les courants ne favorisent pas la pratique du snorkeling.

Quand y aller : Notre hiver est le bon moment pour parcourir le pays (décembre à avril). Eviter cependant la côte Est qui est bien arrosée. L’été c’est l’inverse !

Comment y aller : Le vol Paris-Colombo en direct est de 10h. Beaucoup de voyageurs préfèrent en arrivant ou en repartant aller sur la station balnéaire de Negombo au nord de l’aéroport plutôt qu’à Colombo au sud de l’aéroport.

Budget : C’est un pays très abordable si on utilise les transports locaux et que l’on mange local. Il faudra débourser plus si vous prenez un chauffeur (oui on évite de conduire soi-même). Vous pourrez trouver des vols à partir de 550€ AR. Un logement basique est à 20€/nuit, mais vous pouvez monter en gamme pour plus de confort.

La langue : Le cinghalais mais l’anglais est utilisé.

Combien de temps : Pour faire une boucle des principaux sites un minimum de 10 jours pleins est recommandé.

Et les enfants dans tout ça ?

Destination pour enfant : Niveau activités et choses à voir tout est au top, ils ne s’ennuieront certainement pas et découvriront énormément de nouvelles choses. Le plus compliqué va être la nourriture (épicée) et la mise à jour des vaccins. Pour vous déplacer, favoriser les taxis privés (qui ne sont pas si chers que ça) ou alors les classes 1 dans le train, vous serez plus confortables. Une fois ces préoccupations réglées vous ne serez pas déçus du voyage.

Décalage horaire : +3h30 (été)

Note Destination : 4,5/5

Note Trajet : 3/5

Note Sécurité : 4/5

Note Globale : 3,8/5

A emporter : Là, il faut être un minimum prévoyant. Le plus simple est de prendre avec soi couches, lait en poudre, petits pots et trousse à pharmacie. Niveau vêtements, même si le pays est chaud, il peut faire frais dans les hauteurs au centre du pays. K-way indispensable car même si c’est la saison sèche, il peut pleuvoir abondamment.

Et oui !

Le Sri Lanka est gravement touché par la déforestation avec toutes les répercussions environnementales qui en découlent. Un peu d’espoir dans ce carnage, le président actuel a décidé de faire de la reforestation une priorité. Et, mesure assez curieuse, il a décrété l’interdiction de toutes les importations de tronçonneuses ! Pourquoi pas, à savoir si cela va s’avérer efficace !