Voyage à Nantes

Oui vous avez bien lu il s’agit bien d’un article sur la ville de Nantes en Loire Atlantique et non de la ville homonyme au Québec. Pour tous les nantais pas de surprises pour vous, pour tous les autres je vous invite à découvrir ma ville, et j’espère vous donner envie d’y venir le temps d’un week-end. Cet article vous fera partir au bout du monde… car je vais vous présenter Nantes à travers le voyage.

Nantes vous accueille en Afrique

A mon sens la star de Nantes c’est ce très cher éléphant qui déambule sur l’île de Nantes. Sorti tout droit de l’imaginaire de la compagnie des « Machines » notre pachyderme en bois de 12 mètres de haut est une petite merveille. Vous pourrez l’admirer marcher, barrir et même projeter de l’eau avec sa trompe pour le plus grand plaisir des enfants. Un petit tour sur son dos est possible pour apprivoiser la bête et relier l’atelier des « Machines » vers le carrousel des Mondes marins.

D’autres animaux sont visibles au détour d’une promenade le long de la Loire à port Lavigne. Vous pourrez apercevoir une colonie de singes qui ont pris possession d’un arbre. Un clin d’œil décalé et amusant.

Nantes vous accueille en Amérique centrale

Pour continuer dans le bestiaire, une façade nantaise s’est parée d’une reproduction géante d’une peinture du nantais Alain Thomas. Nous sommes plongés au milieu de la jungle d’Amérique centrale. Ce toucan est devenu familier aux nantais et veille sur la ville depuis 1996. Depuis quelques années, on peut le voir s’envoler lors d’un spectacle son et lumière sur la cathédrale de Nantes pendant les fêtes de fin d’année.

Issus également de l’imaginaire de la compagnie des « Machines » vous pouvez faire connaissance d’un paresseux et d’un colibri en visitant la galerie des machines. Cet espace interactif vous présente les dernières créations d’animaux mécaniques qui auront vocation à s’installer dans « l’arbre aux Hérons ». Ce projet prévu en 2020 prendra place dans la carrière Misery. Un arbre en acier colossal et végétalisé nous permettra d’arpenter ses branches entourées de ces bêtes mécaniques.

Nantes vous accueille au Japon

Ambiance zen et décontractée sur l’île de Versailles. Ce petit îlot relié par des ponts au milieu de l’Erdre vous transporte au Japon. Tout y est : arbres aux allures de bonsaï, jeux de passage dans des bassins, bambous, carpes et cascades. Un bâtiment aux allures  de maison nippone traditionnelle renferme un espace public où sont présentés la flore et la piscifaune de nos cours d’eau ainsi que des expositions photos temporaires. L’espace est parfait pour un break citadin : séance de lecture, pique-nique, sieste ou séance de de Tai chi, à vous de choisir.

Nantes vous accueille à New York 🙂

Bon j’admets, le rapprochement est peut-être un peu surfait. Mais Nantes sans la tour de Bretagne ne serait pas Nantes. Certains diront qu’elle agresse le paysage urbain d’autres diront qu’elle a toute sa place. Toujours est-il, que tel l’Empire State Building on peut monter tout en haut pour apprécier une vue à 360°C. Un bar insolite a pris place au dernier étage, seul inconvénient : on ne voit pas la vue depuis son siège. Allez y faire un tour vous ne serez pas déçus.

Nantes vous accueille à Burano près de Venise

Faites marcher votre imagination… encore un peu plus. Ça y est ? Vous voyez le rapport ? Le quartier de Trentemoult en bord de Loire a des caractéristiques communes avec Burano près de Venise. Pour y accéder on peut prendre un bateau, et c’est même recommandé depuis le centre de Nantes. Les ruelles sont étroites et ne sont parfois accessibles qu’aux piétons, et les maisons osent se revêtir de couleurs criardes. Naviguez, déambulez, appréciez. Ce quartier devenu bobo est un ancien quartier de pêcheurs et de marins au long cours.

  

Vous trouvez que cet article ne résume pas bien Nantes ? Vous avez sans doute raison mais pas d’inquiétude un autre pourrait bien venir le compléter. Mais peut-être que vous avez vous-même des bons plans à partager ?

Quand y aller : Toute l’année mais préférez les beaux jours évidement. En janvier l’éléphant hiberne, trop froid pour lui !

Comment y aller :  En avion, en train, en voiture, en bus, en tramway, à pied : toutes les solutions existent !

Budget : Prévoyez 70€ pour une nuit à 2. Il existe tout type de restaurant : du fast-food au restaurant étoilé ; à vous de choisir.

Langue : Le français et pas le breton !

Combien de temps : 2 ou 3 jours suffisent à parcourir l’essentiel de la ville.

Et les enfants dans tout ça ?

Destination pour enfant : Bien sûr. La ville est à taille humaine il n’y a donc pas besoin de transport. La vedette de leur séjour sera incontestablement l’éléphant. Parcs, bateau-bus, château : la ville sera un vrai terrain de jeux pour eux !

Note Destination : 4/5

Note Trajet : 4,5/5

Note Sécurité : 4,5/5

Note Globale : 4,3/5

A emporter : Un parapluie. Mais non bien sûr que non il ne pleut jamais à Nantes ! Enfin, regardez la météo au préalable dans le doute… Vous trouverez tout sur place et vous aurez tous vos repères car cette fois-ci vous n’êtes pas au bout du monde !

Et oui !

Si Nantes aujourd’hui montre une facette du voyage récréative et ludique il n’en était pas de même entre 1600 et 1800. La ville fut un important port négrier lors du commerce triangulaire. Le quai des Antilles ou le hangar à banane ne fait pas référence à la douceur de la vie dans les caraïbes mais à ce commerce bien sombre. Des anneaux symbolisant les chaînes des esclaves ont été érigés tout le long de ce quai en mémoire de cette époque.